Selon Le Parisien, les sites visés par cette enquête de la DGCCRF seraient acheter-moins-cher.com, Buycentral, Kelkoo, Leguide.com, Monsieurprix.com et Pricerunner.com.

D’après son communiqué de presse (pdf), la DGCCRF met en cause "la loyauté" des résultats des comparatifs. Certains comparateurs n’afficheraient en résultat que les sites partenaires ayant payé !

La DGCCRF justifie son enquête de la façon suivante :

"Les comparateurs de prix, censés apporter une information transparente aux consommateurs, jouent un rôle essentiel dans l’acte d’achat sur Internet. C’est pourquoi, la DGCCRF a lancé une enquête afin notamment d’apprécier la loyauté de l’information des consommateurs, l’indépendance des opérateurs vis-à-vis des sites comparés et le mode de rémunération de leurs services."

Enfin, il est clairement indiqué dans le communiqué que cette l'enquête est "actuellement en cours" et que "les résultats n’en seront communiqués qu’à une date ultérieure"

Affaire à suivre.

Rss du blog outil Référencement


Article suivant : Le e-commerce en Espagne : un léger retard sur l’Europe
Article précédent : Comparateurs de prix : la DGCCRF enquête



Commentaires

06 octobre 2006 par Steeve REYNAUD

Bonjour

Ton info est pertinente et peu étonnante. Je pensais même que la seule idée d'impartialité dans les recherches des comparateurs de prix était totalement absente.

Je me suis essayé sur mon blog à analyser 2 sites e-commerce: Rue du Commerce (culturemarketing.oldiblog... et Boostore (culturemarketing.oldiblog... les résultats concernant les référencements sur différents comparateurs de prix sont édifiants.

Ajouter un commentaire :

Les commentaires pour ce billet sont fermés.