S'il y a bien un facteur pris en compte par Google dans l'élaboration de son classement qui a fait couler beaucoup d'encre, il s'agit indubitablement du PageRank ! Certes il existe déjà de nombreuses définitions données sur différents sites spécialisés mais un billet de l'excellent Danny Sullivan publié en Avril dernier a particulièrement retenu mon attention.

Son billet a le mérite d'être fort complet et c'est surtout son approche très pédagogique qui fait la différence avec les articles déjà publiés sur le PageRank. Les référenceurs n'apprendront rien mais envoyer ses clients curieux vers cet article peut être une manière efficace pour faire découvrir et comprendre une partie du fonctionnement de l'algorithme de Google.

Je me suis permis d'y ajouter un complément afin de centraliser sur une même page un maximum d'informations. Un futur article sur le fuite du PageRank devrait également être publié prochainement (suite à un commentaire laissé par Jimmy sur un autre billet).

Enfin, si vous êtes à l'aise avec l'anglais, vous pourrez prolonger longuement votre lecture en parcourant les liens judicieusement placés au coeur de l'article. Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser un commentaire.


A plusieurs reprises ces derniers mois j'ai écrit des articles portant sur des nouvelles fonctions de Google, certaines concernaient le PageRank. Malheureusement, Google lui-même offre très peu d'informations sur PageRank qui pourraient aider ceux que cela intéresse. Pour palier à ce manque voici un guide du PageRank, conçu pour aider à la fois les utilisateurs mais aussi les webmasters.

Cet article est relativement long. Afin de vous aider voici une liste des différentes sections les plus importantes, auxquelles vous pouvez accédez directement si vous le souhaitez en cliquant sur les liens ci-dessous :

La définition donnée par Google : Le PageRank comme comme un système de votes

Commençons par ce que dit Google. En bref, il considère que les liens sont comme des votes. D'autre part, il considère que certains votes ont plus de poids que d'autres. Le PageRank est donc le système employé par Google pour compter les votes et déterminer quelles pages sont plus importantes en fonction de ces votes.

Ce score est ensuite utilisé en conjonction avec beaucoup d'autres éléments pour déterminer si une page sera bien classée lors d'une recherche.

Vous n'aimez pas la paraphrase ? Pas de problème. Lorsque Google parle de PageRank sur son site, il donne souvent un lien vers la page de Google Technology, où l'on peut lire :

Au coeur de nos logiciels se trouve PageRank, un système qui permet d'établir un classement des pages web, élaboré par nos fondateurs Larry Page et Sergey Brin de l'université de Stanford. Et bien que nous ayons des douzaines d'ingénieurs dont la tâche quotidienne est d'améliorer chaque aspect de Google, PageRank joue toujours un rôle central dans le fonctionnement d'un grand nombre de nos outils de recherche.

Explication de PR :

Le fonctionnement de PageRank repose sur la nature fondamentalement démocratique du web, en se servant de la vaste structure de liens qu'il représente comme un indicateur de la valeur de chaque page individuelle. En bref, Google interprète un lien d'une page A vers une page B comme un vote de la part de la page A en faveur de la page B.

Mais Google prend bien plus de choses en compte que le seul volume de votes, ou liens, qu'une page reçoit. Par exemple, il analyse aussi la page qui émet le vote. Les votes donnés par des pages qui elles-mêmes sont "importantes" permettent à Google d'émettre un jugement sur l'importance relative de chaque page.

Des sites importants, de bonne qualité, reçoivent un PageRank plus élevé que Google enregistre à chaque fois qu'il effectue une recherche. Bien sur, des pages "importantes" ne veulent rien dire pour vous si elles ne correspondent pas à votre recherche.

C'est pour cela que Google conjugue PageRank avec des techniques sophistiquées d'analyses lexicales afin de trouver les pages qui seront à la fois importantes et pertinentes par rapport à votre recherche spécifique. Google ne se contente pas de compter le numéro de fois qu'un terme figure sur une page, il examine tous les douzaines d'aspects du contenu de la page (et de celles qui ont des liens vers elle) pour pouvoir déterminer si oui ou non il s'agit d'un résultat adéquat par rapport à votre recherche.

Des modifications récentes de Google soulignent que le PageRank n'est qu'un facteur parmi bien d'autres

Pourquoi les caractères gras et le texte rayé ? vous-demandez vous. Entre le moment où j'ai commencé cet article et le jour de sa mise en ligne, j'ai remarqué que cette page fondamentale de Google a été mise à jour pour la première fois depuis des années. Ce qui est en gras montre ce qui a été ajouté lors de la mise à jour, le texte rayé montre ce qui a été supprimé.

Une autre référence fondamentale à propos de PageRank avait été mise à jour sur la page Corporate Philosophy de Google.

Google fonctionne parce qu'il s'appuie sur les millions d'individus qui publient des livres sur des sites web, afin d'aider à déterminer quels autres sites proposent un contenu de valeur. Google évalue l'importance de chaque page web employant des techniques variées, dont son très connu algorithme PageRank qui analyse quels sites ont été élus "meilleurs sources d'information" par d'autres pages aux quatre coins du web.

Au lieu de dépendre d'un seul groupe d'éditeurs ou sur la simple fréquence d'utilisation de certains termes, Google classe chaque page à l'aide d'une technique révolutionnaire nommée PageRank. PageRank évalue tous les sites qui créent des liens vers une page web particulière et leur attribue une valeur, basée en partie sur les sites qui l'ont indexée. En analysant la structure globale du web, Google est capable de déterminer quels sites ont été "élus" la meilleure source d'information par les pages les plus intéressées par cette information en question.

Cette technique s'améliore avec l'extension du net, puisque chaque nouveau site est un point d'information supplémentaire, un autre vote.

Ces changements sont intéressants. Ce que Google semble être en train de faire, c'est nuancer l'importance de PageRank en soulignant que ce n'est pas le seul facteur dans la classification des pages. C'est un très bon point, car comme je le montrerai, trop de gens se sont attachés au PageRank pendant trop longtemps.

PageRank pour les utilisateurs : la barre d'outils Google

Commençons par étudier la manière dont PageRank est utilisée par Google pour les utilisateurs. En tout premier lieu, ce n'est qu'un facteur parmi d'autres employé pour classer les pages web. Le PageRank n'apparaît pas lors des recherches (du moins la plupart du temps. Plus loin j'expliquerai comment il est en fait possible de le voir.)

Mais dans les coulisses, il aide en partie à décider si oui ou non telle ou telle page va faire partie des résultats affichés.

La plupart des utilisateurs prennent connaissance du PageRank à travers la barre d'outils Google. Cette barre d'outils possède un "indicateur du PageRank" dont Google lui-même n'explique pas entièrement le fonctionnement sur ses fichiers d'assistance en ligne.

A titre d'exemple, lorsque j'écrivais mon article intitulé L'Histoire du Search de Google prend de l'envergure, devient une Histoire du Web la semaine dernière, j'ai consacré du temps à passer en revue les fichiers d'aide de la barre d'outils Google pour trouver une bonne explication sur l'indicateur du PageRank vers laquelle créer un lien pour mon article. Ceci fut ma seule trouvaille, ainsi qu'une courte note explicative :

"Vous vous demandez si un nouveau site web mérite que vous y consacriez du temps ? Utilisez la fonction "PageRank display" sur la barre d'outils pour savoir quelle évaluation Google accorde à la page que vous visionnez".

Voici comment cela fonctionne. Si vous avez installé la barre d'outils Google, vous avez PEUT-ETRE aussi installé le compteur PageRank. Si c'est bien le cas, vous le trouverez en haut de votre page comme le montre l'exemple ci dessous :

PageRank Google

Voyez cette longue barre verte ? Il s'agit du compteur de PageRank. Si vous promenez votre curseur dessus, il vous affichera le PageRank de la page que vous êtes en train de visiter, comme cec :

PageRank Google de 10

Pas mal ! La page d'accueil Google a un pagerank de 10 !

Voir cette partie : (10/10)

Google vous donne tout d'abord le score de la page sur laquelle vous vous trouvez (10) et la valeur maximale qu'une page peut avoir : (10). Google est parfait ! Il est plus utile de voir affichés ces deux numéros lorsque vous vous trouvez sur des pages moins parfaites. Voici par exemple Search Engine Land :

PageRank Google de 7

Voyez, nous avons obtenu un score de 7/10 ! Nous avons un PageRank de 7 points sur dix points possibles. Pas encore parfaits, donc. Snif snif. Pas grave. C'est un très bon score pour la page d'accueil d'un site qui n'a que quatre mois.

Remarquez la manière dont la barre n'est pas entièrement verte, contrairement à la page Google ? Pareille à un thermomètre, elle n'est que partiellement remplie, à 7 dixièmes, pour représenter visuellement le PageRank.

Voici une autre page:

Page Rank Google de 0

Aïe, zero ! Cette page est lamentable ! En fait pas vraiment, pour cet exemple j'ai délibérément essaye de trouver une page qui n'existe plus sur Search Engine Land. Cela m'a donc donné une erreur. Puisque la page n'existe pas, Google n'a pas de score PageRank à afficher. C'est pourquoi vous obtenez un score de 0/10. Observez bien que le compteur PageRank n'est pas vert du tout, puisqu'il n'y a aucun PageRank pour la page.

Beaucoup d'utilisateurs n'ont peut-être jamais vu une barre de PageRank. Cela s'explique par le fait que jusqu'à la semaine dernière, il n'était par défaut jamais activé. Il fallait l'allumer manuellement, et ceux qui le faisaient étaient généralement les personnes qui s'intéressent au référencement.

(Postscriptum: A la lecture de ceci, Matt Cutts de chez Google, a fait ce commentaire: "Beaucoup d'utilisateurs normaux font le choix d'avoir le PageRank d'affiché. Je crois que le nombre d'utilisateurs normaux qui choisissent d'afficher le PageRank est beaucoup plus élevés que le nombre de référenceurs actifs.")

L'Histoire du Search de Google prend de l'envergure, devient une Histoire du Web explique les raisons pour lesquelles il y aura bientôt de plus en plus d'utilisateurs qui verront le PageRank. Et cela parce que dans certains cas la barre d'outils Google sera téléchargée avec l'option activée d'avance. Dans d'autres cas Google nous encouragera à activer l'indicateur. Lisez la suite de mon article pour en savoir plus.

Votre indicateur de PageRank n'est pas activé et vous voudriez que ce soit le cas ? Convaincu par les aspects de sécurité et de confidentialité exposé dans cet article (et expliqués par les propres mots de Google) ? Cliquez sur le bouton de paramètres dans la barre d'outils, puis sur options, puis "More Tab", ensuite allez dans "Even more buttons" et sélectionnez le bouton "PageRank and Page info". Maintenant le compteur est activé.

PR signifie PageRank, et non Relations Publiques !

A propos de référenceurs, ce sont eux qui ont créé l'acronyme que vous rencontrerez certainement de temps à autre : PR, pour PageRank.

Par exemple, la page d'accueil de Google qui était évaluée à 10/10 serait contractée en PR 10. Search Engine Land avec 7/10 deviendrait PR 7. La page d'erreur ? PR 0.

Le PageRank dans l'annuaire Google

Saviez-vous qu'il existe un espace sur Google où les pages web sont répertoriées grâce au travail de sélection d'éditeurs humains et non suite au ratissage du web par Google ? C'est l'annuaire Google, qui repose sur le travail d'éditeurs participant au projet Open Directory.

Lorsque Google a ajouté l'information de l'"Open Directory" à son site web en Mars 2000, la différence principale était que cette édition-là (de l'annuaire Google) organisait les listes de sites en fonction du PageRank.

Par exemple, comparez la catégorie de blogs dédié au search sur Google, avec celui sur Dmoz :

PageRank sur Google et sur l'ODP

Il s'agit des deux mêmes catégories, exactement, celle de Google à gauche, celle du Open Directory à droite. Elles devraient être pratiquement identiques mais ce n'est pas le cas, pour deux raisons fondamentales.

Tout d'abord, Google est très dépassé. Comme vous pouvez les voir, l' Open Directory montre bien plus de résultats que ne le fait Google. Cela fait sans doute des mois que Google n'a pas pris la peine de mettre à jours ses listes sur celles de l'Open Directory. Ce n'est pas étonnant. Autrefois un élément principal de Google en mars 2004. Ce n'est pas une priorité.

En plus de cela, le répertoire Google a été relégué à la page "Plus de Produits Google" en mars 2004. Ce n'est pas un élément prioritaire. De plus, l'Open Directory lui aussi a plusieurs reprises a été hors service ou n'a pas produit de nouvelles informations.

L'autre différence fondamentale réside dans le fait que les listes de Google sont organisées par PageRank. Voyez comment sous la barre "pages web" du répertoire Google il y a une icône PageRank à côté de chaque site ? Pour les référenceurs, cela indique l'important du PageRank. Comme cela est expliqué sur les pages d'aides de l'annuaire Google :

Les barres vertes d'évaluation montrent l'importance montrent l'évaluation que fait Google de l'importance d'une pages web, d'après la définition d'importance donnée par la technologie du PageRank ainsi que d'autres facteurs. Ces barres "PageRank" vous signalent au premier coup d'oeil si d'autres personnes sur le web Google considère une page comme étant d'une bonne qualité et donc digne d'être visitée.

Google lui-même n'évalue ni ne recommande aucun site web. Nous mesurons l'intérêt accordé par les autres gens sur le web à tel ou tel site qu'ils jugent assez important pour recevoir un lien. Et puisque Google n'accepte aucun payement de la part de sites web pour établir le classement, les informations qui s'affichent lorsque vous faites une recherche sont entièrement objectives.

Google considère une page comme étant d'une bonne qualité et donc digne d'être visitée. Google lui-même n'évalue ni ne recommande aucun site web. Nous mesurons l'intérêt accordé par les autres gens sur le web à tel ou tel site qu'ils jugent assez important pour recevoir un lien. Et puisque Google n'accepte aucun payement de la part de sites web pour établir le classement, les informations qui s'affichent lorsque vous faites une recherche sont entièrement objectives.

(Comme pour les autres rubriques d'aide en ligne, j'ai remarqué que ces informations sur le PageRank de l'annuaire Google ont récemment été mises à jour, donc comme précédemment, les caractères gras montrent les nouvelles précisions, et ce qui est rayé révèle ce que Google a supprimé).

Le PageRank pour les référenceurs

J'ai abordé les deux façons dont les utilisateurs peuvent voir PageRank, et j'ai indiqué qu'en coulisses il fait partie des multiples facteurs qui entrent en jeu dans le classement/ référencement de pages web. La manière dont les pages sont classées et bien évidemment d'une intérêt majeur pour les référenceurs.

Malheureusement, et c'est vraiment déplorable, bien trop de référenceurs se sont focalisés sur le PageRank lorsqu'il est apparu tout d'abord dans l'annuaire Google et ensuite dans la barre d'outils Google en décembre 2000. Ils se sont uniquement préoccupés d'obtenir des liens de sites web avec un score PageRank élevé, sans se rendre compte que ce facteur seul ne suffisait pas.

Voici ce que j'ai répondu en 2002 :

La question des liens et des moteurs de recherche, et plus particulièrement la manière dont les gens perçoivent le traitement des liens par Google devient de plus en plus mal abordée. De nombreux utilisateurs ont perdu de vue la signification initiale des liens à force de trop vouloir attirer l'attention de Google.

Tous les moteurs de recherche bases sur le système de "crawler" récoltent des liens sur tout le web, mais aucun d'entre eux ne produisent un score d'"importance" fixe comme le fait Google par le biais de sa barre d'outils. Ce score, tout en représentant une grande ressource pour les utilisateurs, donne dans le même temps un des aperçus les plus utiles de la manière dont Google référence les sites web.

Certains webmasters, qui tentent désespérément d'être classés par Google, se cognent obstinément à cette fenêtre comme des oiseaux désorientés...

Les propriétaires de sites web utilisent la barre d'outils afin de trouver de "bons" sites dont ils essaient ensuite de recevoir des liens, sans prêter assez d'attention au contexte du lien, et sans parler des nombreux autres facteurs utilises par Google pour classer une page. D'autres webmasters qui voient leur barre de PageRank grisée avec un score PR0, pensent immédiatement au pire et s'imaginent qu'il ont été blacklistés.

Assez, par pitié, assez ! Oubliez ce compteur sur la barre d'outils Google. Arrêtez de vous demander si ce site est un "bon" site ou un "mauvais" site d'après Google. En bref, oubliez Google lorsqu'il s'agit de construire des liens.

Le PageRank n'est autre que le score attribué à une page selon l'estimation de Google (d'ailleurs, cette estimation d'importance est considérée comme une "opinion" de Google, et par conséquent se trouve protégée aux USA par le 1er amendement de la constitution américaine. Lorsque Google a été poursuivi en justice pour avoir changé le PageRank de certaines pages, une cour de justice américaine a prononcer ce verdict :

"PageRanks sont des opinions, des opinions sur l'importance de pages web spécifiques en rapport avec une recherche donnée, la cour en conclut que le PageRank de Google sont pleinement sous la protection de la constitution.)

Il est vrai que si vous recevez un lien vers votre site de la part d'un site à fort PR, une partie de cette PR sera transmise à votre page. Mais cela ne prend pas en compte le contexte du lien, c'est-à-dire les mots contenus dans le lien (l'ancre du lien). Si vous ne comprenez pas ce qu'est l'ancre d'un lien, l'article Google Now Reporting Anchor Text Phrases que j'ai publié le mois dernier vous l'expliquera plus en détail.

En voici un aperçu rapide. Admettons que vous êtes Nike et que vous voulez être répertorié pour le mot "chaussures". Des centaine de pages PR9 vont créer des liens vers vous en utilisant juste ce mot ci :

Parfait ! Toutes ces pages vont vous transmettre du PageRank à gogo ! Votre site sera considéré comme important ! Mais important dans quel domaine ? Pour pouvoir le déterminer, Google va regarder les mots présents dans le lien lui-même. Le mot en question ici étant "Nike," c'est l'idéal, Nike est répertorié sous la rubrique de son propre nom !

Maintenant admettons que vous soyez Zappos. N'étant pas aussi connu que Nike, vous ne recevez pas de liens d'autant de sites PR9. Ce sont plutôt des sites classés PR4, PR5 et PR6 qui vous indexent. Voici comment ils créent un lien vers vous :

Ces liens sont moins importants, il est vrai. Mais ils comptent néanmoins, car ils ont tout de même un certain poids. De plus, ce qu'ils disent, c'est à dire la pertinence des mots clés employés, est d'une utilité fondamentale. En gros ils vous distinguent tout en employant le mot "chaussures" dans le lien, c'est en fait même plus utile que les liens dont bénéficie Nike sans mention des chaussures.

Vous ne me croyez pas sur parole ?

Google Declares Stephen Colbert As Greatest Living American est un article qui explique comment les ancres des liens vers Colbert Nation (et non les scores PageRank de ces liens) ont récemment permis de hisser le site dans les résultats de recherche pour "greatest living american," alors que Google Kills Bush's Miserable Failure Search & Other Google Bombs et George W. Bush: A Failure Once Again, According To Google expliquent comment les mots utilisés ont des répercussions sur la manière dont George Bush produit des résultats tels que "miserable failure" (échec lamentable).

Voir le PageRank dans les résultats de recherche

Vous ne me croyez toujours pas lorsque je dis que PageRank n'est pas le critère le plus important pour être bien classé sur Google ? Voici comment je le démontre depuis des années.

Effectuez une recherche, puis voyez s'il y a des résultats classés plus bas que les dix premiers qui ont des PageRank supérieurs à certains des sites classés en première page. Si c'est le cas (et c'est bien le cas), cela montre bien que le PageRank n'est pas le facteur le plus important.

Illustrons-le. Voici une recherche pour le mot "films":

Requete Film avec Pagerank affiché

Voyez vous comment tous les résultats de recherche sont accompagnés d'un indicateur de PageRank ? Pour obtenir cela j'ai utilisé l'outil PageRank Search sur SEO Chat.

Observez la manière dont Movies.com, le 1er résultat affiché, possède un score de PR8 alors que l'Internet Movie Database a un PR9 ? La page avec un PageRank inférieur a tout de même obtenu un meilleur rang dans les résultats de recherche.

Vous aimeriez que ces scores soient visibles dans vos résultats de recherche ? Google ne donne pas le choix aux utilisateurs, il n'est pas possible de les voir. Cela vous paraît étrange ? C'est pourtant logique et contribue d'ailleurs à prouver mon argument central.

Le PageRank n'est qu'un seul parmi de nombreux facteurs qui permettent de classer les résultats de recherche. Mettre en valeur le PageRank sur la page de résultats n'aide pas l'utilisateur, et cela parce que Google utilise un autre système pour indiquer quelles sont les pages les plus importantes par rapport à la recherche particulière que vous venez d'effectuer. Il les classe par ordre d'importance.

Cela ne servirait qu'à embrouiller les gens si le PageRank était également visible. Certains utilisateurs risqueraient de ne pas comprendre pourquoi des pages avec des scores plus élevés sont moins bien classées que d'autres.

Par contraste, si vous regardez une seule page, comme c'est le cas parfois lorsque vous surfez sur le web, vous n'êtes plus tant intéressés par le classement de la page dans la liste de résultats de recherche, que par son score PR pour vous faire un ordre d'idée de son importance ou de sa réputation.
C'est là que le PageRank entre en jeu et son utilisation prend alors tout son sens.

Bien évidemment, les référenceurs et certains autres utilisateurs voudraient peut-être voir le PageRank dans les pages de résultats. L'outil utilisé ci-dessous n'est qu'un exemple parmi d'autres d'outils vous permettant d'afficher le PR. Pour un outil basé sur votre navigateur, essayez par exemple SEO For Firefox de SEO Book.

Le PageRank contre le PageRank de la Google barre

Le PageRank que vous pouvez voir ? Il est souvent appelé le page de la Google Barre. Celui-ci est à distinguer de ce que l'on appelle PageRank "interne".

Le PageRank interne est le score que Google utilise dans son algorithme de classement. Ces scores sont constamment en train d'être mis à jour. Contrairement à cela, le PageRank que Google montre publiquement, via la Google Barre donc, est une capture d'écran du PageRank interne réalisé tous les quelques mois.

Qu'est-il important de noter ici ? Si vous êtes un nouveau site, vous avez toutes les chances d'avoir un PR quasi nul dans la barre d'outils Google. Cela risque de vous embêter, même si cela affectera surtout la fréquence avec laquelle le robots de Google vous crawleront (plus votre score PR est élevé, plus Google viendra visiter fréquemment votre site).

Bien sur cela affecte aussi en partie votre performance pour le positionnement.

Il est probable qu'après plusieurs semaines vous aurez gagner du PageRank interne. Le résultat visible en sera sans doute que vous constaterez plus de passage/traffic sur votre page. Mais d'apparence, le score très bas de PR sur la Google Barre n'aura pas changé. Puis une mise à jour (NDLR : appelé Export) de ce score sera effectué, et soudain il reflètera un meilleur PR, et ce qui se passait en coulisses sans être reflété par l'indicateur de la Google Barre.

L'article More info on PageRank écrit par Matt Cutts de chez Google explique tout ceci plus en détails, et développe d'autres aspects de PageRank. Vous pouvez aussi tester l'outil Future PageRank si vous entendez de sources diverses qu'une mise à jour de PageRank est en cours pour ce qui concerne la barre d'outils. Cela vous donnera peut-être une indication préalable de votre futur score.(NDLR : Cet article datant un peu, l'outil proposé n'est certainement plus faible)

Vocabulaire technique pour le PageRank

PageRank tient son nom du co-fondateur de Google Larry Page. Vous pouvez trouver l'explication du système initiale de classement pour calculer le PageRank ici, si vous le souhaitez. Pendant que vous y êtes, jetez un coup d'oeil à l'article sur comment fonctionnait Google ici.

Mais pour ce qui est de disséquer le fonctionnement contemporain de Google, ces documents datant de 1998 et de 2000 ne vous aideront pas beaucoup. Toutefois ils sont intéressant pour le fait même qu'ils ont été tant lus, analyses, et malheureusement hélés comme la bible pour comprendre le fonctionnement actuel de Google.

Si vous vous sentez toujours obligés de rechercher plus d'éléments sur le PageRank, du moins pour comprendre son ancien fonctionnement, allez donc lire l'article d'autorité de longue date de Phil Craven, intitulé Google's PageRank Explained ainsi que celui par Ian Rogers, The Google Pagerank Algorithm and How It Works.

Naturellement, Wikipedia donne une entrée sur PageRank avec d'autres éléments qui vous intéresseront sans doute. Il traite aussi la manière dont certains sites qui utilisent des redirections peuvent simuler un PR plus élevé que celui qu'ils possèdent en réalité. Et puisque nous parlons de ces aspects techniques, il faudrait préciser que le PageRank ne fonctionne pas réellement sur une échelle de 0 à 10.

En coulisses les scores "internes" sont beaucoup plus complexes, mais sont simplifies pour pouvoir être affichés de 1 à 10 dans le PR visible.

L'article How does Google collect and rank results ? écrit par Matt Cuttack pour le Google Librairie Central est un autre texte intéressant sur les principes basiques dont Google se sert pour classer des pages, et dont le PageRank n'en est qu'un parmi d'autres.

Conclusion (surtout pour ceux qui se diront qu'ils n'ont pas le temps de tout lire)

Je pourrais en dire beaucoup plus sur PageRank, mais j'espère vous avoir présenté au moins une introduction claire. Voici les éléments clef qu'il faut se souvenir :

  • Le PageRank vous donne l'importance d'une page, relativement et comparativement à d'autres pages.
  • Le PageRank n'est qu'un seul facteur parmi PLUSIEURS autres pour déterminer le classement des résultats de recherche.
  • Un PageRank élevé ne garantit EN RIEN un classement élevé dans les résultats de recherche pour un terme précis. Si c'était le cas, des sites PR10 comme Adobe apparaîtraient en haut du classement lors de n'importe quelle recherche. Or, ce n'est pas le cas.
  • Le texte d'un lien hypertexte est souvent plus important en lui-même que si oui on non il se trouve sur une page ayant un PR élevé.
  • Si vous souhaitez vraiment savoir quelles sont les pages les plus importantes et pertinentes pour en obtenir des liens, ne comptez pas sur le PageRank. Recherchez les mots pour lesquels vous voudriez être répertoriés. Voyez quelles sont les pages qui apparaissent en haut de la liste de résultats sur Google. Ce sont les pages les plus utiles pour vous. Et cela parce que Google est effectivement en train de vous dire que pour le sujet que vous avez spécifiquement entré, ces pages sont les meilleures.

En complément de ce billet, je tenais à vous proposer une illustration très parlante qui illustre la difficulté exponentielle d'obtenir un point de PageRank supplémentaire lorsque son site est déjà populaire. A titre indicatif, il est toujours intéressant de se rappeler que le domaine Google.fr ne possède même pas un PageRank de 10...

Echelle du pagerank

Enfin pour conclure avec ce long (trop ?) billet, il me semble nécessaire de rappeler comme le souligne Danny (et Nicolas dans ce billet) que la course au PageRank est désuète. Certes, le contenu sans popularité ne vaut pas grand chose aux yeux de Google mais ne nous focalisons définitivement plus sur cet indicateur.

Un article du blog Outil Référencement - traduction Shannon Delorme.

Rss du blog outil Référencement


Article suivant : Achat, échange et vente de liens
Article précédent : Google supprime les remises agence et s'en met plein les poches !



Commentaires

04 octobre 2007 par Julien

Excellent article Aurélien!

Tu corriges ta phrase d'accroche "Tout, tout, vous serez tout sur le... PageRank" en "Tout, tout, vous saurez tout sur le... PageRank" et c'est parfait :-D

Je rejoins ton avis sur le fait que beaucoup trop de référenceurs accordent une importance démesurée au PR, j'ai la même démonstration que toi avec mes clients, je présente tous mes sites bien référencés qui n'ont pour la plupart même pas un PR supérieur à 2/3...

Le PR, c'est comme Dmoz, c'est pour les référenceurs old school qui n'ont pas compris que Google se met à la place de l'internaute. Si ton site parle de ton sujet important, et que tu as mis en place tous les éléments techniques pour un bon crawl du bot, après ça roule tout seul!

C'est magique le réf.

Julien

04 octobre 2007 par sparh

Salut,
je lis régulièrement ton blog et le trouve plutôt intéressant mais là je trouve cette article est plutôt or de propos, le dernier export du PR remonte a Avril 2007 (si je me souviens bien) et en ce moment on parle plus de la suppression du PR que de son importance!?!

04 octobre 2007 par Nicolas

et bien très bonne synthèse :p
article très complet donc et hop bookmarké.

04 octobre 2007 par Julien Coquet

La tartine est épaisse mais excellente!
Merci Aurélien :)

04 octobre 2007 par Plouf

HawkEye va faire une attaque :p

04 octobre 2007 par Artinspirit

Joli article !

Le Pagerank est l'outil original de Google !

@Nicolas :
Le dernier export total avril 2007
mais, il y avait un export parteil sur quelques Data Centers au début du mois d'Aout.

Donc, je ne crois pas qu'il serait éliminé. Mais, peut être amélioré.

04 octobre 2007 par Aurélien Bardon

@Julien : Merci pour la correction.

@sparh : Ca n'est pas parce que l'export n'a pas été réalisé depuis plusieurs mois que le rôle du PageRank a changé dans l'algo de Google. Le PR est donc toujours d'actualité non ?

06 octobre 2007 par Alex

Bonjour Aurélien,

Un peu présomptueux comme titre, mais bon boulot de traduction, je vais recommander l'article :D

07 octobre 2007 par Aurélien

Il faut bien optimiser le taux de clic en provenance des lecteurs Rss :)

Ajouter un commentaire :

Les commentaires pour ce billet sont fermés.