Définition du Keyword Stuffing

Chaque jour, je valide et optimise des fiches de sites proposées dans cet annuaire très joli. Et chaque jour, malgré les avertissements inscrits sur la page de soumission, il est possible de constater dans les texte de description de longues séries d'expressions clés séparées par de simples virgules. Ce "procédé" très en vogue (car malheureusement efficace) il y a quelques années est appelé le Keyword Stuffing.

Voici la définition proposée par Google :

L'accumulation de mots clés est la pratique qui consiste à charger une page Web contenant des mots clés dans le but de manipuler le classement d'un site dans les résultats de recherche Google. L'insertion de mots clés dans les pages affecte négativement la navigation des utilisateurs et peut modifier le classement de votre site. Efforcez-vous de créer un contenu utile et pertinent qui utilise les mots clés de manière appropriée et en contexte.

Pour résoudre ce problème, recherchez les mots clés utilisés de manière inappropriée dans votre site. Il s'agit généralement de listes ou de paragraphes de mots clés, souvent répétés de manière aléatoire. Soyez attentifs, car les mots clés peuvent souvent se présenter sous la forme de texte caché ou être cachés dans des balises de titre ou des attributs alt.

Cette technique est donc classée dans les méthodes "Black Hat" proscrites par Google. Beaucoup de webmasters, conscients de la vision de Google ou souhaitant tout simplement ne pas soumettre ces suites de mots clés disgracieuses aux yeux des internautes, n'hésitent pas comme le souligne Google à cacher des paragraphes entiers via CSS notamment.

Détection du Keyword Stuffing

A votre avis, est-il difficile pour Google de repérer ces suites de mots clés ?

J'en doute fortement. Google doit certainement posséder de jolies et longues listes de "StopWords" (désolé pour ce nouvel anglicisme) pour chaque langue. Par exemple en français, nous pouvons imaginer notamment les articles tels que : "le, la, les, du...". A partir de là, si Google détecte une longue séquence de mots sans StopWord alors on peut aisément supposer que des filtres "anti-Keyword Stuffing" s'allument automatiquement.

Si l'on ajoute à cela un nombre anormalement élevé de virgules (ou d'un autre caractère de ponctuation), c'est directement une alarme qui se déclenche dans le bureau de Matt.

Les algorithmes de Google luttant contre ce type de spam sont indubitablement bien plus complexes que la description livrée ci-dessous mais j'essaye juste de vulgariser un fonctionnement très poussé et certainement imaginé par des équipes entières d'ingénieurs...

Tout cela pour dire qu'il apparait aujourd'hui risqué de pratiquer le Keyword Stuffing. Bien entendu, comme toujours avec le Réf Nat', vous trouverez des tonnes de contres exemples, des pages "keyword stuffées" à outrance (capables d'exploser les spamomètres de toute l'équipe Qualité de Google réunie) positionnées en première page sur des expressions concurrentielles.

"Je pratique le Keyword Stuffing à l'insu de mon plein gré"

Beaucoup de webmasters et d'annonceurs n'ont certainement pas consciences de pratiquer du Keyword Stuffing. Si l'on reprend l'exemple de l'annuaire de ce site, il ne serait pas honnête de taxer de tentatives de spam chaque fiche incluant des suites de mots clés séparées par des virgules.

Il faut bien avouer que rédiger un texte tel que :
"Mot clef, Mot clé, Expression clé, Expression clef..."
Et bien moins fatiguant que de sortir sa plume et d'écrire une jolie prose...

Comme se plaisait à dire Franck, un référenceur avec lequel j'ai eu le plaisir de travailler il y a maintenant 3 ans, et sans trahir un secret de référenceur, il faut être un obsédé textuel !


Je vois donc 5 principales raisons qui peuvent expliquer ce Keyword Stuffing observé quotidiennement :

  1. Fainéantise
  2. Manque de temps (quoique...)
  3. Faible intérêt porté à une fiche d'annuaire (dans le cadre d'une soumission)
  4. Méconnaissance de l'algorithme de Google
  5. Croyance aveugle dans l'indice de densité des mots clés (lire aussi ici)

Séquence anecdote : Un jour, j'envoie une proposition de contenu à un client pour validation. Il me la retourne rewritée. Je m'attends à quelques retouches mineurs mais quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un magnifique exemple de Keyword Stuffing ! Tous mes paragraphes inextricablement réduits en un seul composé d'une très longue suite de mots clés (De mémoire, il s'agissait de toutes les catégories de son site Ecommerce).

Le point 4 est certainement l'une des causes les plus fréquentes de Keyword Stuffing...

Optimisation du Keyword Stuffing

Je vous rassure, toutes les soumissions dans l'annuaire d'outil-referencement.com contenant une partie de Keyword Stuffing ne sont pas supprimées. Chaque (ou presque) fiche est alors éditée afin d'inclure manuellement des stopwords ou d'enrichir le texte. Pourtant, cela ne prend pas vraiment plus de temps de rédiger un texte qui sera certainement mieux considéré par Google et apprécié par les internautes.

Voici un rapide exemple afin d'illustrer mes propos :

"Notre magasin vend des Jouets, jeux vidéos, peluches, livres, dvd, coloriages, stickers, trotters, porteurs, musique du film, volants, circuits, vélos, habits, pyjamas, draps, housses de couette, bouées etc"

Qui devient :

"Notre magasin vend des Jouets, des jeux vidéos et des peluches ainsi que large choix de livres, dvd et coloriages sans oublier nos magnifiques stickers, trotters et porteurs ainsi qu'une sélection de musique du film, volants et circuits accompagnée de vélos, habits et pyjamas. Vous trouverez aussi des draps, housses de couette et des bouées."

Comme dirait Matt Cutts, "Tu vois, ça ne coûte pas plus cher de ne pas spammer".

Pour conclure ce billet, je vous propose de lire cet article de Matt Cutts sur le keyword stuffing ainsi que celui-ci pour soumettre dans les annuaires comme un "pro".

Bon Référencement !

PS : Il aurait été possible d'employer les traductions "bourrage de mots clés" et "Accumulation de mots clés" à la place du terme Keyword Stuffing mais celles-ci me semble peu usitées.

Un article du blog Outil Référencement

Rss du blog outil Référencement


Article suivant : Référencement : Evolution des techniques d'optimisation
Article précédent : Tous les secrets d'un référenceur professionnel dévoilés



Commentaires

12 octobre 2007 par Yann

Question conne mais si tu ecris ceci :
Notre magasin vend des Jouets, jeux vidéos, peluches, livres, dvd, coloriages, stickers, trotters, porteurs, musique du film, volants, circuits, vélos, habits, pyjamas, draps, housses de couette, bouées etc

mais sans virgule style :

Notre magasin vend des Jouets jeux vidéos peluches livres dvd coloriages stickers trotters porteurs musique du film volants circuits vélos habits pyjamas draps housses de couette bouées etc

Est ce que cela change ?

12 octobre 2007 par MagicYoyo

C'est vrai que Franck est aussi un obsédé textuel :D

12 octobre 2007 par Ivan / Kyriell

Merci pour ce post très intéressant. J'espère qu'un beau jour tous les méchants keyword stuffeurs seront punis ! Et je confirme, Franck est un obsédé...textuel ?

12 octobre 2007 par Justeclic

Salut Aurelien,

Comme ddavid le disait lors d'une de ses conférences au Salon e-commerce, la meilleure démarche est très certainement de travailler dans le sens des attentes des internautes, entre autre pour la partie éditoriale.

La qualité rédactionnelle est très certainement l'un des moyens les plus viables pour la visibilité d'un site dans le temps.
Finalement, gagner du temps d'une part créée les difficultés à venir.
Inutile, pour les cas que j'ai pu travailler, de chercher à s'opposer aux contraintes. Il suffit d'aller dans leur sens. Ce n'est pas tellement plus difficile de faire rapide et bien que vite et mal ...

Demandez à Romain, le petit copain de MagicYoyo, c'est la philosophie de l'Aïki :o)

12 octobre 2007 par Aurélien Bardon

@Yann : Non, les deux formes sont à éviter.

@Justeclic : Entièrement d'accord !

16 octobre 2007 par david chelly

Très intéressant ! je trouve qu'on ne met pas assez en garde les webmasters contre le keyword stuffing. C'est effectivement très facile à repérer par google et cela permet de pénaliser l'ennemi n°1, celui qui cherche à générer du traffic gratuit.

18 octobre 2007 par La parole est d'argent

D'un autre côté, la frontière entre "l'ennemi n°1 qui cherche à générer du traffic gratuit" et un simple webmaster qui cherche à "optimiser son référencement" est très mince...

25 octobre 2007 par bruno bichet

Je vais me faire un peu l'avocat du diable, mais au final entre la version stuffée et l'autre, il n'y a en fait aucune différence sur le fond, puisque le but est le même : être référencé sur les mêmes mot-clés ... ^_^v

25 octobre 2007 par Aurélien Bardon

Tu as parfaitement raison Bruno. Mais ce qui est pénalisé n'est pas la volonté de se positionner dans les SERPs mais simplement la méthode. C'est pour cela que je parle d'optimisation du "Keyword Stuffing" ou de "Keyword Stuffing intelligent".

Ajouter un commentaire :

Les commentaires pour ce billet sont fermés.