Avant de commencer cet article, soyons clairs : je ne suis pas un anti-megaglobe, comme mes articles sur le sujet pourraient le laisser penser. J'essaye d'être objectif et de prendre du recul. Et malgré tout, Megaglobe ne me convainc pas. Et ce, même si Aurélien a décerné à Megaglobe le titre de meilleur moteur de recherche du monde l'été dernier !

Après un lancement plus que médiatisé en mai 2007, et un résultat plus que mitigé, Megaglobe sort de son silence et l'on apprend via Abondance que de nouvelles fonctionnalités sont disponibles. Voyons voir si ces nouvelles possibilités auront le pouvoir de réduire à néant le scepticisme persistant chez moi, ainsi d'ailleurs que chez de nombreux confrères.

Abondance annonce, sans citer sa source, les innovations suivantes :

  • Des moteurs verticaux pour rechercher des images, des vidéos (métamoteur sur YouTube, MySpace, DailyMotion, etc.) ou des dépêches d'actualités (il semblerait que cela se fasse sur la base d'un accord avec LCI, seule source d'information présente dans l'outil).

Cette première annonce, qui n'est d'ailleurs peut-être pas nouvelle, est une avancée logique qui ne révolutionne rien. Tout moteur de recherche digne de ce nom propose actuellement une recherche d'images et de vidéos (sauf peut-être le très décevant Wikia). Et encore, chez Megaglobe, un clic sur une image trouvé redirige uniquement vers la page complète, sans possibilité de l'isoler du premier coup.

La recherche vidéo est plus intéressante, intégrant la multi recherche chez les hébergeurs de vidéo en ligne, mais également présentant un aperçu animé (flash) de la vidéo, bien plus utile qu'un aperçu statique habituel. Même si la crise d'épilepsie guette :-). Enfin, comme le remarque Abondance, le seul site de dépêches d'informations repris est LCI (et la BBC pour les "News Afrique"), l'intérêt de ce module en est alors bien amoindri.

  • Un centre de "Recherche et Développement qui permet aux rechercheurs professionnels et aux consultants de soumettre leurs idées et projets pour évaluation et considération. Pour chaque projet accepté, Megaglobe emploiera les personnes qualifiées ou sponsorisera les sociétés qui auront soumis un projet."

Cette annonce à de quoi surprendre. On sait que les entreprises qui communiquent sur leur R&D en tirent une bonne image, dans la même veine que Google d'ailleurs. Mais là, cela sonne terriblement creux. Ce centre de recherche se compose d'un simple formulaire, et s'apparente plus à une plateforme de recrutement. De plus, rien n'est détaillé, il y a des chances que nous ne soyons jamais au courant des idées recueillies, et ce manque de transparence affaiblit la crédibilité de l'annonce. Tout comme la présence du mot "rechercheurs" dans l'annonce (qui, il me semble, n'existe pas) ainsi qu'une faute d'orthographe sur la page de ce fameux centre, ça n'est vraiment pas sérieux ;-)

La page du centre de recherche de Megaglobe contient une faute d'orthographe !

  • Un recrutement d'experts américains dans plusieurs domaines (Technologie Spatiale, Justice et Lois, Energie, Science) est également en cours dans le cadre d'un projet qui devrait voir le jour en 2008.

Cette dernière annonce est la plus intéressante à analyser : à part entretenir un "mystère" (comme celui du lancement, qui a très bien marché par ailleurs), je ne vois pas l'intérêt de cette annonce. Et je ne pense pas que cette fois ci, le buzz prenne.

Les employés de Megaglobe défendent à corps perdu leur moteur !

Même s'il se veut proche d'un Google, Megaglobe reste très loin du concept d'innovation de son aîné. En effet, quand l'innovation chez Google signifie action, résultats, bêta tests (avec SearchMash comme bon exemple), Megaglobe annonce, essaye tant bien que mal de se remettre à niveau, et annonce encore.

Les Megaglobers étant réputés comme susceptibles, je répète qu'il ne s'agit pas d'une attaque frontale de leur moteur, juste une analyse la plus objective possible sur leurs annonces. Après tout, Megaglobe communique, Megaglobe doit s'attendre à avoir des retours, aussi bien positifs que négatifs.

Un article du Blog Outil Référencement

Rss du blog outil Référencement


Article suivant : Un S à 1 million de dollars
Article précédent : Le moteur Megaglobe innove ?



Commentaires

14 janvier 2008 par Guillaume

Qui va un jour pouvoir sérieusement concurrencer Google ? On ne voit pas grand chose à l'horizon pour le moment.

15 janvier 2008 par effisk

"le très décevant Wikia"...

Wikipedia ne s'est pas construit en un jour... Wikia sera un bon moteur quand le nombre de contributions sera conséquent... comme tout projet collaboratif. Patience donc...

15 janvier 2008 par florian Lavoux

Vraiment intéresant ce billet :) - au passage le design du blo est vraiment super réuzsi ! ;)

15 janvier 2008 par Jerem

@ guillaume,
pour battre google, wikia search part d'une bonne idée: l'intelligence des masses. Les défis techniques et communautaires à relever sont importants mais seul l'intelligence des masse est aujourd'hui capable de battre la complexité algorithmique de google(j'utilise de plus en plus delicious comme moteur de recherche et les résultats anglo saxons me déçoivent rarement).
Seulement Wikia ne sera compétitifs que dans plusieurs années et encore si la communauté prend vraiment.

30 janvier 2008 par florian lavoux

metamoteur sur youtube, myspace, dailymotion, etc, je n'au pas tout à fait saisi ce point précis. à part cela,, billet très intéresant, comme souvent ! merci et continue !

Ajouter un commentaire :

Les commentaires pour ce billet sont fermés.