En relisant le billet "le Pot de terre et le Pot de fer", je me suis rendu compte que je n'étais pas allez jusqu'au bout de la réflexion que je voulais initialement mener.

S'acharner à vouloir se positionner sur des requêtes génériques est bien souvent une perte de temps pour les raisons précédemment citées. (Attention pour certains sites et budgets cela peut être toutefois intéressant).

Après avoir travaillé sur plus d'une centaine de sites et donc sur énormément de thématiques différentes, un premier constat s'impose : Un nombre non négligeable de requêtes contiennent une référence géographique. Elles peuvent être de plusieurs ordres :

  • Pays
  • Région
  • Département
  • Numéro de Département
  • Ville

Un second constat est l'utilisation d'adjectifs. Pour un ecommerce, on peut retrouver notamment :

  • Pas cher
  • Moins cher
  • Discount
  • Solde
  • Promo

Ces références sont couplées à une requête générique. En opérant de la sorte, l'internaute affine logiquement sa recherche et ainsi la pertinence des résultats envoyés par les moteurs de recherche contrairement à une requête large. Forcement le volume de trafic potentiellement généré est souvent plus faible. En revanche, cela ouvre énormément de perspectives de positionnement. Vous l'aurez compris, nous sommes en plein dans la traine.

Prenons un exemple : Monsieur Billard :) est constructeur de maisons individuelles en Bretagne. Son entreprise est fleurissante, sa zone de "chalandise" est vaste, il est capable de répondre à des prospects habitant n'importe où en Bretagne.

Sa liste de requêtes génériques que je limite volontairement (Lisez ce billet en entier puis imaginez la même démonstration avec 50 requêtes génériques, 10 adjectifs et 3 départements...) :

  • Constructeur maison
  • Construction maison
  • Construire maison

A partir de cette liste, nous allons utiliser des adjectifs (là encore il ne s'agit que d'une sélection) :

  • Individuelle
  • Neuve

Nous obtenons donc la liste suivante :

  • Constructeur maison individuelle
  • Construction maison individuelle
  • Construire maison individuelle
  • Constructeur maison neuve
  • Construction maison neuve
  • Construire maison neuve

Puis on ajoute la touche géographique :

D'abord la région :

  • Bretagne

Puis les départements :

  • Ille et Vilaine
  • Côte d'Amor
  • Morbihan
  • Finistère

Puis les numéros des départements de la Bretagne :

  • 35
  • 22
  • 56
  • 29

Et enfin les villes les plus importantes de cette région (susceptibles de contenir le plus de prospects) :

  • Lannion
  • Guingamp
  • Morlaix
  • Brest
  • Quimper
  • Lorient
  • Vannes
  • Rennes
  • Dinan
  • St Malo

A partir de là, nous pouvons créer une matrice de requêtes gigantesque en mélangeant critères géographiques et adjectifs. En voici un extrait :

Et si cela n'est pas encore assez, imaginez les variantes avec :

  • Les stopwords
  • Les fautes d'orthographe (Un vrai régale ici, imaginez : Lanion, Renne, Ile et Vilaine...)
  • Les fautes de frappe
  • Les variantes (Saint Malo, St Malo)
  • Les combinaisons complexes ( 5 ou 6 mots clés)
  • Les pluriels (cela double tout simplement la liste finale)
  • Etc...

J'aime jouer également avec les verbes d'action, les verbes à l'infinitif en passant par les substantifs et toutes les autres combinaisons qui font de notre langue française une si jolie langue. Sur certaines thématiques, il est même possible d'utiliser les couleurs !

Et n'oubliez pas que j'ai à la base volontairement limité le nombre de requêtes génériques, d'adjectifs et de villes ! Et la bonne nouvelle, c'est que bien souvent il reste non seulement des niches non exploitées, le positionnement est alors un vrai jeu d'enfant :) De quoi générer de jolies rapports de positionnement et exploser l'élastique de ses chaussettes sans stress.

Il existe également de nombreux outils ici et pour vous aider.

Bon snip !

Un article du blog Outil Référencement

Rss du blog outil Référencement


Article suivant : Le plus beau métier du monde
Article précédent : 7 astuces pour optimiser le référencement d'un fichier PDF



Commentaires

08 avril 2008 par wullon

Haha excellent :).

08 avril 2008 par Yassine

A noter que cette stratégie s’applique à une majorité de sites (d’entreprises TPE/PME et artisants) dont la zone de chalandise se limite à la région, département ou ville.
Sans oublier Google Local Business Center qui positionne les sites sur des requêtes concurrentielles + communes.
Bonne continuation

08 avril 2008 par Julien

Mort de rire!

C'est exactement ma problématique, je référence quasiment que des sites avec un caractère géographique, donc villes les plus proches, grandes villes à côté, département et compagnie...

Effectivement les fautes d'orthographe pour le cas présent, bon courage :-D

La clientèle que je traite étant majoritairement constituée de commerces et d'artisans, je ne me prends même pas la tête à référencer sur les requêtes génériques, je fais du localisé directement, et ça marche!
----> Trafic ciblé!

08 avril 2008 par Vincent

Tu viens de trouver un sujet intéressant pour un futur billet : "Comment gérer le référencement des fautes d'orthographe ?"

08 avril 2008 par Yassine

Oui artisans
Pour les fautes d’orthographes :
Une piste à explorer : Fabricant et fabriquant

08 avril 2008 par Kilroy

Les requêtes liées aux petites annonces immo sont quasiment toujours construites en 3 parties :
Action + type de bien + géographique (région/département/ville et parfois quartier)

Une fois qu'on sait ça, on peut construire des requêtes types rapidement.
Après il y aura des arbitrages à faire pour les termes utilisés pour chaque partie : acheter/achat ou vendre/vente ?

08 avril 2008 par Nico

Le plus intéressant sera alors d'utiliser un outil de croisement de mots clés.

(un peu de pub :p => www.outils-referencement.... )

09 avril 2008 par Vince

Je suis tout à fait en phase avec ce type de référencement "à la lunette" ;-)
Bon article avec de bons exemple Aurélien.

10 avril 2008 par Eric

On peut également penser aux mots clés spécifiques de l'activité, qui sont ultra niche, comme par exemple les matériaux utilisés.

10 avril 2008 par Dado

Très intéressant cet article, je me suis permis de réaliser un script qui génère une matrice de mots-clés basique selon cet exemple (noms, adjectifs, lieux):

www.micimmo.com/sniper.ph...

10 avril 2008 par Alex

Salut Aurélien,

Pour les fautes d'orthographes c'est de moins en moins intéressant car Google propose la correction. Et même sans optimiser pour "Lanion" tu peux te retrouver 1er, par contre par pour "Renne", qui s'appelle aussi "Caribou" :D

15 avril 2008 par noob

Question de noob : a partir de la liste de mots clé tu fais quoi concretement ? Tu essayes de les repartir dans les titles, Hn et autres points chauds, dans le contenu du site ou alors de l'adwords ?

Je suis pas noob pour rien !

18 avril 2008 par Aurélien

@Vincent : Effectivement cela pourrait faire l'objet d'un article

@Dado : Bien joué dado, c'est sympa merci

@Alex : D'après les stats de pas mal de sites dont je m'occupe, je vois qu'il reste un potentiel énorme malgré la correction.

@noob : Tu peux acheter des mots clés en PPC, écrire des articles couvrants ces expressions, générer des rapports de positionnement complets, réaliser des audits de la concurence et même créer un script de "ref auto" :)

Ajouter un commentaire :

Les commentaires pour ce billet sont fermés.