Bonjour à tous,

Sur ce blog, vous ne trouvez pas de billet "36 15 my life" ou de chaine en tout genre. Même s'il faut avouer que ce type de billets peut quelques fois avoir du charme et permet dans une certaine mesure de fidéliser son lectorat en créant une certaine connivence. Nous avons toujours (il me semble) privilégié la diffusion d'informations quitte à se taire lorsque nous n'avions rien à dire. Aujourd'hui, permettez-moi donc de déroger à cette règle et de vous proposer un billet qui pour une fois est un peu plus personnel.


Vous avez peut être remarqué que depuis le mois de février je poste avec plus d'assiduité qu'auparavant. J'essaye de vous proposer 1 billet par jour, alternant à la fois des news et des résumés de veille mais aussi des billets de fond comprenant des traductions ou des réflexions plus personnelles. Cette activité me prend environ 2H par jour et est excessivement chronophage vous en conviendrez...

Depuis le 31 janvier, j'ai quitté l'agence web dans laquelle je travaillais afin de pouvoir me consacrer à plusieurs projets. J'ai donc désormais la chance de pouvoir travailler à la maison, ou plus exactement dans mon petit appartement douillet lillois. Outre la rédaction d'articles sur ce blog, je m'occupe de cet annuaire (récemment refondu) et de quelques autres petits sites. J'espère durant les prochains mois pouvoir vous présenter les projets sur lesquels je travaille en ce moment, qui sont eux plus ambitieux.

Vous pensez bien que passer d'un travail de salarié en agence à un travail où l'on est complètement indépendant change de nombreuses choses dans sa vie et il s'agit certainement du moment ou jamais de faire un point.


Je me rappelle notamment non sans une certaine émotion que suite à ma première année de Master, un vieux crouton travaillant pour l'université avait voulu m'éjecter de la formation malgré d'excellents résultats sous le prétexte je site "votre projet professionnel (une création d'entreprise) n'a pas paru tenir la route". A peine une année plus tard, un de ses collègues tout aussi attardé, me disait durant ma soutenance de mémoire "Ce que vous avancez dans votre mémoire n'intéressera aucune entreprise". Manque de chance pour eux, quelques temps plus tard, j'étais notamment payé pour déployer l'organisation et le fonctionnement que j'avais imaginé, et aujourd'hui je suis indépendant. Bref, le mieux que l'on puisse dire est que je n'ai pas eu affaire à des visionnaires.

A l'heure où s'ouvre un DUT "Référencement et rédacteur web", il reste encore beaucoup de travail à faire dans certaines universités tellement le niveau est affligeant, ils sont encore bloqués aux frames et aux tables mais ceci est un autre débat...

Je me rappelle également de cette agence web dans laquelle j'avais postulé et qui malgré deux entretiens ne m'avait pas retenu en tant qu'"assistant chef de projet référencement" :(

Je n'oublie pas non plus cette responsable des ressources humaines (stagiaire) qui voulait que je lui envoie une lettre de motivation pour un stage dans le milieu du référencement alors que mon CV était bardé d'initiatives personnelles liées au référencement (un grand moment)...

Enfin, je me rappelle du premier site que j'ai optimisé pour le référencement naturel, un site pour un pépiniériste avec qui je suis toujours en contact d'ailleurs. C'était en Avril 2003 et je consultais chaque jour non sans une certaine frénésie les pages d'Awstats avec ces courbes de trafic qui ne finissaient plus de grimper. Je venais tout juste de comprendre l'intérêt que Google éprouvait pour la balise title...


Cela ne remonte pas à si longtemps, je n'ai que 23 ans. Et pourtant aujourd'hui, j'ai la chance de pouvoir évoluer dans un domaine qui me passionne depuis maintenant 5 ans. Il s'agit bien d'une chance et c'est pour cela que j'ai donné pour titre à ce billet "Le plus beau métier du monde". Finalement même avec quelques bâtons dans les roues, on peut arriver à atteindre ses objectifs.

Organiser ses journées à son rythme en fonction de sa motivation et de sa forme, pouvoir livrer des prestations aux clients que l'on a choisi et "dire merde" à ceux qui n'ont rien compris et ne comprendront jamais rien de leur vie au web. Pouvoir bouger ! Aujourd'hui Lille ! Mais demain ? Lorsqu'il suffit d'une connection Internet pour pouvoir travailler tout devient d'un coup plus simple ! Tout cela est tout simplement génial !

J'avais envie de partager ici ce petit moment de bonheur car quand tout va bien, il faut savoir en profiter et en être conscient. Encore plus lorsque l'on voit chaque jour comment d'autres personnes peuvent galérer à travers leur voie, leur vocation...

Bien entendu, tout n'est pas toujours rose sur le web, le milieu des référenceurs / webmasters / blogueurs et tout ce patacaisse 2.0 est parfois exaspérant, voire même écœurant... J'espère toutefois réussir à travers mes billets à vous faire ressentir ma passion pour le web, car oui, bien plus qu'un métier, il s'agit indubitablement d'une passion ! Alors encore une fois et j'espère pour encore longtemps, je vous souhaite un :

Bon Référencement !

Rss du blog outil Référencement


Article suivant : Résultats des "sondages référencement"
Article précédent : Le plus beau métier du monde



Commentaires

09 avril 2008 par Julien

Ah ahhh, c'est donc pour ça que tu nous sors autant de billets de qualité à ce rythme ^^.

Eh bien ça fait plaisir à lire en tout cas!
Ça me rappelle quelques expériences perso aussi, ce qui avec le recul me fait bien rire aujourd'hui.

Longue vie à tes projets et n'hésite pas à les présenter, perso ça m'intéresse ;-)

(je te bip sur les mp de la sphere)

09 avril 2008 par olivier

Salut Aurélien.
Comme tu dis, les notes plus persos créent une connivence et c'est bien.
Je te souhaite donc bon courage pour ta nouvelle activité en freelance.
Perso j'ai tenté l'aventure comme webdesigner freelance à Lille en ... 1999, j'ai tenu 6 mois et je suis parti à Paris.
Mais 9 ans de vie réelle font combien sur internet déjà ? une éternité ?

09 avril 2008 par Frédéric Barry

Salut Aurélien,
Je suis abonné depuis un bon moment à tes RSS mais je crois que c'est mon premier post ici.

Bref, je t'écrit à partir de l'autre côté de l'océan (3h du mat) pour t'offrir mes plus sincères félicitations sur ton nouveau statut de travailleur autonome! Un statut parfois difficile auquel je suis abonné depuis maintenant 7 ans et dans lequel j'espère tu prendras ton pied!

J'ai partagé les mêmes sentiments que toi au niveaux du découragement de mes professeurs, employeurs et pairs dans les débuts mais quel sentiment de liberté!

Je t'encourage à garder la foi dans cette nouvelle aventure et j'espère que tu réalise pleinement la chance que tu t'es donné. Si on étais dans la Matrice (ouf, là je suis geek), je te dirais que tu as choisi la bonne pilule! Tu es maintenant libre et tu as maintenant toutes les possibilités de laisser libre court à ta créativité.

Bienvenue dans mon monde, notre monde! ;)

En espérant pouvoir continuer à te lire encore longtemps!

09 avril 2008 par HawkEye

Le plus beau métier du monde, c'est celui qu'on aime.

Si tu aimes ce que tu fais, et que ça remplit ton frigo, tu peux déjà considérer que tu as réussi dans la vie :)

J'espère pouvoir suivre l'évolution de tes projets ambitieux, les voir réussir, et si besoin en est, t'aider dans la mesure de mes compétences ;)

09 avril 2008 par Vince

Félicitations ! Tu y a cru et ça te réussi. Encore un bel exemple de l'eldorado (en positif) qu'est le web.
Si je comprends bien, tu es devenu "Référenceur freelance" ?

09 avril 2008 par Nellio

Moi je trouve que ca fait du bien de lire des articles comme ça de temps en temps :)

Je te l'ai déjà dit de nombreuses fois, félicitations pour ce que tu as fait :)

Ne pas croire ce que les gens à l'université disent ;)

09 avril 2008 par Aymeric Jacquet

Si ça peut te rassurer, à l'ANPE ils sont pas mal aussi.
En 96, en sortant de mon école de design, quand j'essayais de postuler à des formations tournant autour de l'édition électronique je me suis vu, lors d'un entretien avec une conseillère ANPE, me faire balancer à la tronche :

"Ah ben, je ne vais pas appuyer votre dossier, y a pas d'avenir là dedans et puis, vous savez, nous les "graphistes" on les aide pas trop, en général ils ne font rien de leurs formations..."

Bon, à part ça, le plus important : TU POUVAIS PAS ME PRÉVENIR QUE TU PASSAIS SOLO BANANE?!?!

Mail moi.

09 avril 2008 par Ptibuc

Et bien ça y est c'est parti, la machine est lancée ! Bienvenue dans le monde des indépendants et bon courage !

Tiens nous au courant de l'évolution de tout ça.

09 avril 2008 par Florian

Et bien voilà un billet qui fait plaisir à lire ! Ca fait tellement du bien quand un blog raconte une expérience personnelle et unique, et je suis pour que tu continues dans cette voie :-)

Good luck pour ton projet d'indépendance auquel, tôt ou tard, tu étais destiné ;-)

09 avril 2008 par Oscar

Bravo ! C'est vrai qu'il faut mener sa vie... et ne pas se laisser mener par elle !

Citation : "Lorsqu'il suffit d'une connection Internet pour pouvoir travailler tout devient d'un coup plus simple !"
Vrai en théorie (j'utilise en ce moment le wifi de gens sympa à bord de mon bateau grâce à une super antenne), par contre pour vraiment bosser il faut rester dans un cadre de travail, sinon cela s'apparente à de la torture !

09 avril 2008 par Olivier

Bienvenue concurrent !!!
T'as raison de te lancer, et avec ton blog, ça devait rouler pour trouver du client.

Bonne chance.

10 avril 2008 par Nifrou

ça fait plaisir de lire des billet comme celui ci. :)
Félicitations pour cette réussite et bonne chance pour la nouvelle aventure qui commence.

10 avril 2008 par Damien

Nous exerçons un beau métier en effet, transmettons ce message et suscitons des vocations car ce métier manque aussi de cerveaux.
Bonne continuation !

10 avril 2008 par Sébastien Billard

Ce n'est pas trop dur de travailler de chez soi ? Les discussions avec les collègues ne manquent pas ? Pas de sensation d'enfermement ?

10 avril 2008 par Edouard DEWULF

Bravo Aurélien pour ce beau post !

Le plus important est de croire en ce que l'on fait !

Bon courage pour tous tes futurs projets ;)

10 avril 2008 par Cédric Delanchy

AAAAhhh mon bon Aurélien...

Pour avoir suivi tes pas dans ce fameux master et dans cette fameuse agence, comme cela me rappelle des choses et me fais sourire ! ;)

Aucun doute que tu es fais le meilleur des choix parce qu'il s'agît du choix qui te convient le mieux !

Comme je te l'ai déjà dis (sans doute), je ne me fais bien entendu aucun soucis pour toi petit chenapant !! ;)

Longue vie à Mister Bardon (et à ce soir :o) )

10 avril 2008 par Julien Grière

Félicitations et bonne route dans ta nouvelle aventure

11 avril 2008 par BaN

yop aurélien,

Bienvenue dans la grande aventure du freelance :)

tu as quel statut exactement ?

11 avril 2008 par Celine

Un beau billet qui fait du bien. Comme quoi, quand on veut quelque chose, on peut y arriver grace au travail et la conviction.
Tres heureuse pour toi et cette nouvelle vie. Je te souhaite toute la reussite que tu mérites!
A bientot :-)

12 avril 2008 par delcroix

Comme quoi, il faut toujours se méfier de ce que disent les "profs." de fac :-))

Moi, j'propose même que tu te consacres comlétement à ton blog :-)))

Bonne chance et si je peux t'apporter mon aide, n'hésites pas ;-)

14 avril 2008 par Jean-Jacques

C'est pour moi, référenceur amateur (qui aime le référencement) et travailleur indépendant un billet réjouissant.

14 avril 2008 par Aurélien Bardon

@Tous : Merci pour ces remarques, elles m'ont fait très plaisir.

@Vince : Hum bonne question. J'aime bien le terme SEOmaster en référence à Webmaster.

@Aymeric : En fait j'attendais d'être sur que tout fonctionne bien pour le dire :) D'ailleurs, la lecture de ton blog mois après mois a certainement participé à ma prise de décision.

@Sébastien : C'est plutôt en agence où j'ai l'impression d'être enfermé. Maintenant je peux sortir, faire un tour en ville à n'importe quel moment de la journée. Concernant les collègues de travail, étant donné que je mène plusieurs projets en équipe cela ne me manque pas. Il y a aussi Msn, Gtalk, Skype et les forums où je passent beaucoup trop de temps... Par ailleurs, j'avoue également aimer travailler seul de temps en temps.

Ajouter un commentaire :

Les commentaires pour ce billet sont fermés.